Rencontres du Cinéma Agropastoral Des projections-débats sur notre territoire à Mende, Florac et Ganges

À l’occasion du dixième anniversaire du site UNESCO Causses et Cévennes, parlons agropastoralisme avec les éleveuses et éleveurs du territoire : leurs pratiques, leurs difficultés et leurs ambitions pour l’avenir.
Séances GRATUITES – Pass sanitaire et masque obligatoire
Les séances : 
Mende – Mercredi 8 décembre à 20h30 à la Salle Urbain V.
AU DELÀ DES CLOTURES
de Mathieu Babiar, Séverine Duchêne 2020 – France – 52 min
Olivier et Patrick sont deux frères installés en Haute-Marne, Paul et Margaux, père et fille, élèvent leurs vaches laitières en Maine et Loire, Romain a repris la ferme de son père il y a quelques années en Bretagne. Le film raconte, à travers leurs témoignages, leur transition vers des systèmes plus respectueux des hommes, de la nature et des animaux. De leur ancien système à leurs projets pour demain, ces agriculteurs confient leurs motivations pour changer, leurs peurs, leurs difficultés, les avantages et les risques des systèmes plus économes et autonomes vers lesquels ils se sont tournés.
Le film sera suivi d’un temps d’échange
Florac – Jeudi 16 décembre à 18h30 à la Genette Verte
NOUS LA MANGERONS, C’EST LA MOINDRE DES CHOSES
de Elsa Maury – 2020 – Belgique, France 67 min
Nathalie, bergère dans le Piémont Cévenol, apprend à tuer ses bêtes. Le film suit les gestes d’une éleveuse qui aime et qui mange ses moutons avec attention. Elle est prise sans relâche dans une interrogation à propos des manières de bien mourir pour ces êtres qui nous font vivre. Quel goût a la tendresse ?
Le film sera suivi d’un temps d’échange
Ganges – Vendredi 17 décembre à 18h30 au Cinéma l’Arc en Ciel Cinéode.
NOUS LA MANGERONS, C’EST LA MOINDRE DES CHOSES
de Elsa Maury – 2020 – Belgique, France 67 min
Nathalie, bergère dans le Piémont Cévenol, apprend à tuer ses bêtes. Le film suit les gestes d’une éleveuse qui aime et qui mange ses moutons avec attention. Elle est prise sans relâche dans une interrogation à propos des manières de bien mourir pour ces êtres qui nous font vivre. Quel goût a la tendresse ?
Le film sera suivi d’un temps d’échange
EN SAVOIR +
contact@causses-et-cevennes.fr ; 04 66 48 31 23