LE CLOS MAÏA

Géraldine Laval a repris en 2009 quelques parcelles de vignes d’altitude (350 à 400 m) dans les Terrasses du Larzac, sur le secteur de Pégairolles-de-l’Escalette. Après une solide formation et de nombreux stages chez de grands vignerons français, elle s’attache à retrouver les équilibres naturels de la vigne pour produire des vins digestes, droits et fins, d’une précision et d’une maîtrise remarquables au bout de seulement sept années de labeur. Planté de vieux grenaches, de cinsault, de carignan, de syrah, de terret et de chenin (arrivé en production en 2014), le domaine couvre à peine 5 hectares. Nous sommes tombés sous le charme de cette production singulière et cohérente, emblématique de la nouvelle vague languedocienne.