Sentier des Morts

Sentier de découverte Au Moyen-âge et jusqu’en 1870, le village de Camprieu n’avait ni église, ni cimetière ; ceux-ci se trouvaient au hameau de Saint Sauveur des Pourcils.Pour y venir enterrer leurs morts, les habitants du village empruntaient ce chemin appelé pour la circonstance « Chemin des Morts ».Le cercueil était porté par les hommes ; à chacun des lieux de pause aménagés, on récitait le « De Profundis ».Le curé de St Sauveur des Pourcils venait à la rencontre du cortège jusqu’en un lieu marqué d’une croix en pierre, où il donnait la Bénédiction.St Sauveur des Pourcils qui appartient à l’Office National des Forêts, est un des points de départ de l’arboretum appelé le Sentier des Arbres et des Arbustes.Au retour on peut admirer la résurgence du Bonheur à l’Abîme de Bramabiau, et plus en amont, la perte du Bonheur. Balisage : balise jaune sur un poteau avec la mention “PR”dans un carré jaune Départ : gymnase de Camprieu Durée : 4 heures Kilométrage : 7 km Difficultés : aucune Accès VTT : impraticable Dénivelé : 160 m. Animaux tenus en laisse Intérêt : la rivière souterraine et l’histoire d’Edouard-Alfred Martel, la Boissière abandonnée, l’église de St Sauveur des Pourcils, l’arboretum , la légende du rouge-gorge et des sapins toujours verts… La fiche et téléchargeable : Sentier des Morts ou disponible dans les bureaux de l’Office de Tourisme Mont Aigoual Causses Cévennes Retrouvez sur le site du PnC l’itinéraire : sentier des Morts