Draille et pont moutonnier de l’Asclier

 

La D20, route sinueuse et étroite permet de rejoindre depuis St Jean-du-Gard, un des sites les plus remarquables des Cévennes : le col de l’Asclier. Culminant à 905 mètres d’altitude, la vue qu’il offre sur la région est inoubliable. C’est l’ensemble des Cévennes, de l’Aigoual ou du Larzac à vos pieds ! Ce site est aussi le lieu de passage d’une des trois grandes drailles collectrices – chemin emprunté par les troupeaux– qui draine encore chaque année près de 12000 brebis avec la draille dite de « Jalcreste ». Les troupeaux venus de Ganges, de l’Hérault, Sumène, Lasalle font route vers le Mont-Lozère (Bellecoste, Mas Camargues, l’Hôpital, etc…) en empruntant l’un des éléments architecturaux indispensable à leur passage : un pont dit « moutonnier » ou « de transhumance ». Celui de l’Asclier enjambe grâce à son unique voûte en berceau la route actuelle. La statue d’un berger placée récemment au col rappelle la pérennité du passage des troupeaux en ce lieu mythique.

Pont moutonnier- col des l'asclier-EICC