Ferme de Mas Camargues

 

Aujourd’hui, départ d’un sentier d’observation du Parc National des Cévennes lié à l’écomusée du Mont-Lozère, Mas Camargues est une illustration d’un hameau typique du Mont-Lozère. Situé à 1360 m d’altitude, cet ensemble bâti granitique, de taille et de facture exceptionnelle est mentionné dès le XVe siècle. Les foires et marchés, lieux d’échanges importants, se tenaient dans des villages souvent très éloignés des lieux d’habitation, l’organisation des bâtiments de la ferme devait donc permettre de vivre en autarcie pour palier au peu d’échanges possibles et à la rudesse du climat. On retrouve ici le modèle d’organisation des fermes du Mont-Lozère avec pour chacune, la partie habitation, grenier, étable, bergerie, grange, four, soue, aire à battre, fontaine et ici même un moulin à roue horizontale pour les céréales et un avec une roue à aube pour une machine à abattre les céréales, preuve de l’avancée technologique à la fin du 19e siècle à Mas Camargues. Les bâtiments à l’architecture cyclopéenne impressionnante et aux toits de schiste, servent d’écrin aux troupeaux qui viennent estiver sur ces landes et pelouses alentours de juin à octobre. Une plaque apposée sur un bloc granitique rappelle l’inscription du territoire au patrimoine mondial.

Mas Camargue_48_©EICC (2)