Génolhac

Suite à cela, Guillaume IV de Randon, souhaitant asseoir son pouvoir dans sa seigneurie, demande la construction d’un couvent. En 1302, après une bataille politique acharnée, les Dominicains s’installent enfin à Génolhac. Avec la Guerre de Cent Ans, ce sont les Anglais qui tentèrent d’envahir les terres de Génolhac. Rebelles dans l’âme, les Cévenols revendiquèrent leur appartenance au Royaume de France et repoussèrent les Anglais. Malheureusement, Génolhac subit de plein fouet les ravages de la Peste Noire en 1349.Suit une période plus prospère: la Renaissance. Le relâchement des mœurs qui s’en suit amène Luther à exiger un retour aux racines du christianisme. Les Cévenols adhèrent en masse à cette nouvelle religion: le Protestantisme. Les Huguenots tentent alors de s’imposer autour du Mont Lozère, mais sont pourchassés et brulés sur place publique. Durant la Guerre des Camisards, on peut notamment retenir les actes héroïques et très contreversés de Jouany, chef camisard, et les 12 000 hommes qui furent tués.Partez à la découverte des principaux monuments de Génolhac L’église Construite au XI°s par le seigneur de Génolhac pour ancrer son pouvoir sur le territoire, cette église romane fût largement modifiée au fil des siècles, notamment au XVI° s lorsqu’elle hérite de son fameux « clocher-peigne » suite à sa destruction partielle dans le cadre des Guerre de Religion.Le Temple Bâti sur les ruines d’un couvent Dominicain du XIV°s à l’Aube de la Révolution Française, le temple de Génolhac compte parmi les plus important des environ, et ce, dû à une forte population protestante dans ce village, bastion de la résistance Camisarde. Les ruelles médiévales Flânez dans les ruelles médiévales de Génolhac pour y dénicher tous ses trésors, témoins d’une Histoire aussi riche que complexe. De son église romane à ses sculptures murales, partez à la découverte de ce patrimoine médiéval plein de diversité. Pour vous aider dans votre visite, des plaques ont été installées dans le village.Le « Pont de Joany » (aqueduc médiéval) Cet aqueduc médiéval du XIV° s fût le théâtre d’un événement majeur de la Guerre des Camisards ; l’assassinat du chef huguenot Joany par les Dragons royaux. Aujourd’hui ouvrage d’art de la fameuse Voie Régordane, cet aqueduc est en cours de restauration. Le hameau du Pont de Rastel Même si ce hameau fait partie de la commune de Génolhac, il est si proche de Chamborigaud que certains le considèrent comme un quartier du village. Jadis demeure de l’écrivain Jean Pierre Chabrol, le Pont de Rastel ne cesse de surprendre par son dynamisme. Ce petit hameau de paysans- mineurs, accessible par un magnifique pont du XVI° siècle accolé à une ancienne magnanerie, propose des animations quasi-permanentes. Le marché de Pays Chaque samedi, Génolhac vous offre son marché de Pays, où tous ses producteurs viennent partager avec vous leurs produits de qualité. Pélardons, miels, charcuteries, olives… toutes les saveurs des Cévennes s’offrent à vos papilles.