MAISON A SAINTE-ENIMIE

“Façade en calcaire, percée d’une porte donnant accès à un escalier circulaire en pierre, à noyau plein. Cette porte est constituée par deux piédroits supportant un linteau en arc surbaissé. Les piédroits sont chanfreinés. Le linteau se découpe en deux petites archivoltes allant buter dans les chanfreins avec des décrochements. Elle est ensuite couronnée par une moulure en anse de panier s’épaulant de chaque côté sur des parties horizontales. Un écusson saillant est placé sur le linteau, à la clé, vide d’inscription”. Informations issues de la base Mérimée.