Offres d’emplois et de stages

Offre d’emploi 2019

L’Entente recrute un/une chargé(e) d’accueil pour la Maison du site UNESCO Causses et Cévennes située à Florac en Lozère.

Les candidatures sont à faire parvenir à l’Entente avant le 16 février 2019.

Pour tout connaître sur l’offre, voici le lien : Fiche recrutement_chargé(e) d’accueil

Offre de stages 2019

Réaliser un état des lieux du brûlage pastoral sur le territoire Causses et Cévennes et développer « l’Observatoire » de cette pratique.

Contexte :

Les Causses et Cévennes ont été inscrits sur la liste du Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO en 2011 en tant que Paysage culturel vivant de l’agropastoralisme méditerranéen. Le territoire concerné par cette inscription s’étend sur plus de 3000 km² au sud du Massif Central. L’Entente Interdépartementale des Causses et Cévennes est un établissement public créé en 2012 sur l’impulsion des 4 départements (Aveyron, Gard, Hérault et Lozère) concernés par le territoire des Causses et Cévennes et qui assure une mission de coordination auprès des gestionnaires locaux.

Le brûlage pastoral est une pratique, très fortement liée aux Cévennes, associée à l’utilisation des surfaces de parcours. Cette pratique a été identifiée comme attribut culturel sur ce territoire lors de l’inscription. Or le brûlage pastoral et les savoirs associés ont connu de nombreuses évolutions et aujourd’hui, cette pratique se révèle d’une réalité complexe entre enjeux de gestion et de co-gestion, enjeux sociétaux et environnementaux.

Afin de permettre un travail concerté des différents acteurs du territoire Causses et Cévennes sur le thème du brûlage pastoral, un Groupe de Travail Projet (GTP) rassemblant différents acteurs déjà engagés localement autour du brûlage pastoral s’est constitué. Aujourd’hui, la réalisation d’un état des lieux de l’usage actuel du brûlage pastoral sur le territoire Causses et Cévennes et le développement d’un observatoire de la pratique sont envisagées au sein du GTP afin de bénéficier et de partager des informations nécessaires à l’élaboration d’autres actions.

Aussi, l’Entente Interdépartementale des Causses et Cévennes souhaite réaliser un premier état des lieux de cette pratique sur le territoire des Causses et Cévennes et développer « l’Observatoire » de la pratique afin d’en suivre les dynamiques.

Missions :

Le/la stagiaire, encadré par un chargé de mission, devra :

  • Réaliser des recherches bibliographiques

  • Établir une méthodologie reproductible pour l’Observatoire du brûlage pastoral (diagramme des acteurs, conventions, méthode de traitement des données, construction d’indicateurs…)

  • Contacter les acteurs clés du brûlage sur le territoire Causses et Cévennes (ex : SDIS, cellule de brûlage dirigé, Commission locale de brûlage pastoral sur le Mont-Lozère, École du feu en Lozère, Groupements pastoraux, éleveurs…), préparer les entretiens et les questionnaires, réaliser des rendez-vous ciblés.

  • Caractériser :

    • les surfaces écobuées (localisation, surface, nature de végétation, usage pastoral,…),

    • les pratiques de brûlage mises en œuvre (technique de brûlage, période, fréquences, objectifs …),

    • l’organisation des brûlages (démarches administratives, structures porteuses, associations d’éleveurs …),

    • la vision des usagers sur la pratique (besoins, motivations, avenir…)

  • Récolter, dépouiller et analyser les informations recueillies (base de donnée, analyse statistique de base… )

  • Mettre en forme les données recueillies et rédiger un rapport d’analyse

  • Valoriser les données au travers d’outils cartographiques (avec le SIGiste de l’Entente C&C)

Profil recherché :

  • Formation dans le domaine de l’agriculture et/ou de l’environnement (niveau Licence)

  • Permis de conduire B, véhicule personnel

  • Compétences et savoir-être :

    • connaissances de l’élevage et du pastoralisme,

    • connaissance des partenaires institutionnels et techniques,

    • intérêt et motivation dans l’usage de l’outil informatique et du traitement de données (connaissances SIG appréciées)

    • capacité de rédaction, d’analyse et de synthèse

    • rigueur méthodologique

    • aisance relationnelle

    • autonomie

Conditions de travail :

  • Indemnisation selon réglementation en vigueur (possibilité d’hébergement sur place)

  • Durée : 3 à 4 mois à compter du printemps 2019

  • Début du stage : avril 2019 (adaptable en fonction des disponibilités du stagiaire)

  • Poste basé à Florac (48), déplacements à la journée à prévoir sur les 4 départements (Aveyron, Gard, Hérault, Lozère)

  • Possibilité d’utiliser un véhicule de service ou défraiement des frais de déplacements nécessaires à la mission

Candidature :

Merci d’adresser par courriel votre CV et votre lettre de motivation (format pdf) avant le 1er mars 2019 à [email protected]

Pour tout renseignement complémentaire, veuillez contacter Amandine Priac, Chargée de mission Agriculture ([email protected], 04.66.48.14.15) ou Dominique Lyszczarz, Chargé de mission Observatoire ([email protected], 04.66.48.15.15) à l’Entente Interdépartementale des Causses et Cévennes.

Offre de stage proposée par SupAgro

L’enseignement agricole dans les territoires agropastoraux : quels
apports théoriques et pratiques pour former les futurs éleveurs ?
Etat des lieux et perspectives

Durée du stage : 3 à 4 mois, Avril à Juillet
Lieu : Florac (Lozère – 48) – Institut d’éducation à l’agro-environnement (Montpellier SupAgro)
Thématiques : agropastoralisme, enseignement, formation
Mots clés : pastoralisme, enseignement agricole, pédagogie
Contexte et objectifs du stage
Dans le cadre de sa mission d’appui à l’enseignement technique agricole, l’Institut d’éducation à l’agroenvironnement
de Florac accompagne depuis plusieurs années les enseignants de lycées agricoles sur les
questions agro-environnementales et notamment sur l’agro-pastoralisme.
L’Institut voudrait, d’ici septembre 2019, disposer d’un état des lieux sur les enseignements abordant cette
thématique. L’objectif est de mieux connaître les actions de formation menées dans les établissements,
leurs modalités et les publics concernés.
Ce stage s’insère en amont d’une initiative de partenariat européen en cours de réflexion et d’élaboration.
Ce travail nécessite de rencontrer un certain nombre d’interlocuteurs dont les regards complémentaires
doivent permettre de proposer un point de vue englobant et structuré. Il apportera une analyse utile à
l’établissement dans ses missions d’accompagnement, d’appui et de pilotage de projets sur cette
thématique.
Activités de l’établissement
Les activités de l’Institut d’éducation à l’agro-environnement de Florac se caractérisent par une posture
originale à l’interface de l’enseignement technique agricole et de l’enseignement supérieur agronomique ;
un ancrage territorial fort au coeur du Parc national des Cévennes ; un site classé au patrimoine mondial de
l’humanité par l’UNESCO pour ses paysages culturels agropastoraux méditerranéens, et une culture de
l’innovation pédagogique au service du développement social et humain.
En lien avec les autres composantes de Montpellier SupAgro, l’Institut de Florac pilote la mission d’appui à
l’enseignement agricole et conduit des activités d’expérimentation pédagogique et de promotion de
dispositifs de formation innovants.
Depuis 2006 l’Institut propose deux licences professionnelles :
* Coordinateur de projets en éducation à l’environnement pour un développement durable (CEEDDR)
* Gestion agricole des espaces naturels ruraux (GENA)
Missions du stage
1. Analyse des référentiels pédagogiques :
Le/la stagiaire devra tout d’abord prendre connaissance des différents référentiels des diplômes de
l’enseignement agricole et en proposer une analyse concernant la façon dont peut être abordé
l’agro-pastoralisme.
Le/la stagiaire devra par ailleurs recenser des initiatives concernant l’agro-pastoralisme dans des
établissements d’enseignement agricole (Module d’initiative locale, Module d’adaptation
régionale , Enseignement à l’initiative de l’établissement )
Ces éléments seront compilés dans une base de données (titre de l’initiative, diplôme concerné,
volume horaire, enseignants impliqués, trame du module…)
2. Entretiens ciblés
Pour mener à bien cette analyse, le/la stagiaire conduira des entretiens auprès d’un certain nombre de
personnes ressources :
– des enseignants et des directeurs d’exploitation agricole des établissements
– des inspecteurs de l’enseignement agricole
– des animateurs de réseaux thématiques
– des professionnels partenaires, intervenant sur la thématique de l’agropastoralisme
Le questionnaire d’enquête est à concevoir en amont de ces entrevues.

3. Rédaction d’un article (Pollen) : https://pollen.chlorofil.fr/
En s’appuyant sur ses précédentes missions, le/la stagiaire rédigera un article présentant une initiative
innovante d’une action menée en établissement sur le thème de l’agropastoralisme. Cet article sera mis en
ligne sur le site Pollen du Ministère de l’agriculture et de l’alimentation (dispositif de partage des
innovations pédagogiques de l’enseignement agricole).
Profil du candidat
Centres d’intérêt
Fort intérêt pour l’agro-environnement, l’élevage et le pastoralisme
Fort intérêt pour la pédagogie et la transmission
Compétences recherchées
– autonomie et sens de l’organisation
– esprit d’analyse et de synthèse
– capacités de rédaction
– compétences en communication
– compétences en création de ressources
– curiosité, créativité
Niveau requis
Bac +2 à bac +5
Formation en agro-environnement avec un fort intérêt pour la pédagogie et la création de ressources,
et/ou Formation en pédagogie avec un fort intérêt pour l’agro-environnement et la création de ressources
Organisme
Montpellier SupAgro – Institut d’éducation à l’agro-environnement de Florac (Lozère)
Le lieu de la mission est accessible aux personnes à mobilité réduite ? Oui
Conditions
Lieu : Florac (Lozère)
Déplacements à prévoir : permis B nécessaire. Véhicule de service et rarement voiture personnelle
(remboursement des frais)
Gratification légale : 3,75 €/heure soit 15 % du plafond de la Sécurité sociale au 1er janvier 2019
Possibilité d’hébergement sur place : location d’une chambre (200€/mois) ou studio (250€/mois) au sein
de l’Institut d’éducation à l’agro-environnement de Florac ; ouvrant droit à l’APL
Date début de stage souhaitée : 1er avril 2019
Candidatures jusqu’au 1er mars 2019
CV et lettre de motivation à envoyer par mail à :
Marie-Laure GIRAULT (assistante pédagogique) [email protected]
en précisant en objet “Candidature stage Pastoralisme & Enseignement Agricole”
Contact
Pour plus de renseignements sur le stage proposé :
Julien Marie [email protected] / 04 66 65 70 92