LE VERDIER : L’ECHAPPÉE BELLE