COL DE LA PIERRE PLANTÉE

Les sept menhirs sur le territoire de la commune témoignent d’une présence humaine à la fin du Néolithique (environ 9 000 à 3 300 avant J.C.). On les trouve souvent en bordure d’un chemin, sur un itinéraire de transhumance, au passage d’un col. Le plus connu est celui de la Pierre Plantée qui a sans doute été apporté d’ailleurs car sa roche ne correspond pas à celle du lieu.